Psycho: Pourquoi ne peut-on pas s’empêcher de juger ou de critiquer?

Juger tout le monde est tellement normalisé de nos jours que ce sont les personnes qui essaient de s’en passer qui ont l’air bizarre. En effet, la liberté d’expression a fait que chacun révèle le fond de sa pensée (critique ou compliment) sans aménager ses propos. Il y a du bon dans cette attitude, mais les mauvais côtés sont aussi nombreux. Pourquoi juge t-on autant?

« Qui ne juge pas sera jugé!… »

Voilà une phrase qui résume le premier motif à l’origine de cette empressement à s’exprimer. Car cette (mauvaise) habitude se trouve en fait être un mécanisme d’auto défense. On s’efforce d’éviter d’être le cible des jugements en s’attribuant une autorité suprême sur les autres. C’est pourquoi nous agissons ainsi, par peur d’être confronté à nous-mêmes. Il se peut aussi que vous vous sentiez trop parfait (ça existe!). Ce jugement de votre personne vous pousse à critiquer systématiquement toute chose ou tout individu en vous basant sur vous-même. Ce jugement systématique peut être acquis au fil du temps. Si vous aviez l’habitude de subir des reproches à longueur de journée de la part de votre entourage, il se peut que vous héritez de cette habitude. 

Comment se maitriser face à la mauvaise habitude?

Le jugement est humain, c’est la preuve qu’on pense et qu’on existe. Cependant, juger à l’excès n’est pas bien autant pour vous que pour la personne qui le subit. Le meilleur moyen d’y remédier est d’identifier vos vieilles blessures. Cela vous permet de libérer le poids dans votre conscience. De ce fait, vous pourrez apprendre à avoir plus d’empathie envers les autres et limiter vos jugements hâtifs et brutaux. Il faut que vous appreniez également à tolérer les choses qui ne vous enchantent pas forcément. Car les mots peuvent être dévastatrices lorsqu’elles ne sont pas ménagées.