FLASH INFOS

Côte d’Ivoire: Henri K. Bédié apporte un soutien “XXL” à son “protégé Soro”

Publié le : 17/06/2017Auteur : AFRIKATVCatégorie : Articles - Politique

C’est une sortie médiatique qui fera parler sur les bords de la lagune Ébrié. Très peu présent sur la scène médiatique, l’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié âgé de 83 ans s’est livré sans détour à nos confrères du magazine panafricain Jeune Afrique dans son édition du 18 au 24 Juin.
Deux sujets majeurs vont particulièrement susciter des commentaires à Abidjan. Tout d’abord, celui relatif à la succession d’Alassane Ouattara en 2020; pour le president du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, il n’y a aucun doute au sujet d’une candidature issue du PDCI mais avec une étiquette RHDP. Cette position qui a le mérite d’être claire, fera certainement grincer des dents au sein du RDR, le parti d’Alassane Ouattara. Un scénario qui élimine de potentiels successeurs de l’actuel locataire du palais présidentiel au Plateau. Exit donc Amadou Gon Coulibaly, l’actuel premier ministre et même Hamed Bakayoko, le premier flic de Côte d’Ivoire dont les ambitions présidentielles et la rivalité avec Guillaume Soro nourrissent tous les fantasmes à Abidjan.
Reviennent ainsi dans la course, DKD, Daniel Kablan Duncan, l’actuel vice-président ivoirien qui est issu du PDCI, mais aussi des visages plus Jeunes incarnes par Thierry Tanoh, originaire de Daoukro comme l’ancien président Bédié, sans oublier le banquier Tidjane Thiam dont le nom se retrouve particulièrement sur les petites fiches secrètes de Bédié et de Ouattara.
Le PDCI dans la course pour 2020, c’est incontestablement un nouveau motif d’ “insomnie” en perpective pour le RDR et Alassane Ouattara!

Quid de Guillaume Soro ?

Guillaume Kigbaofori Soro, chef du Parlement ivoirien, au cœur de l’affaire de la cache d’armes depuis plusieurs semaines peut par contre compter sur un soutien de “Taille XXL” en la personne d’Henri Konan Bédié. Si les soutiens “officiels” de ce dernier dans la classe politique ivoirienne sont de plus en plus rares, HKB apporte une information qui pour le moins en étonnera plus d’un. Selon les propos rapportés par nos confrères de Jeune Afrique, le patriarche affirme que “Guillaume Soro n’est pas intéressé par 2020, il est mon protégé“, fin de citation. Une phrase qui en dit long sur les relations entre les deux hommes d’une part mais qui rejoint la dernière sortie médiatique de GKS qui affirmait, parlant de 2020, qu’on “lui fait un procès en sorcellerie et qu’il privilégierait l’intérêt collectif en 2020”.
Soro-Bédié en phase ? Visiblement oui, à en croire le patriarche, tout ce qui se dit donc sur les intentions de Soro, “l’homme pressé” ne serait donc que vue de l’esprit et une spéculation de bookmakers.

Contacté par la Rédaction parisienne d’Afrikatv sur cette déclaration  d’Henri Konan Bédié sur Guillaume Soro et 2020, cet intime du président de l’assemblée nationale ivoirienne est formel: “Bédié confirme ce que nous disions depuis des années. Mais je dois vous clarifier quelque chose, nous n’avons jamais dit au president Ouattara que nous ne serions candidat qu’en 2030. C’est totalement Faux”, assène vigoureusement l’intéressé qui requiert l’anonymat.

Guillaume Soro pas intéressé par la présidentielle de 2020, un candidat issu du PDCI sous l’étiquette RHDP, le RDR exit du scrutin, cette élection présidentielle de 2020 qui n’a pas livré tous ses secrets fera incontestablement d’Henri Konan Bédié “un faiseur de Roi”. Comme on le dit si bien sur les bords de la la lagune Ébrié, “en Côte d’Ivoire, ce qui est sûr, c’est qu’on n’est jamais sûr de rien”.

Envoyer Partager Commenter


Laisser un commentaire

Envoyez nous vos vidéos
Envoyez nous vos vidéos